CRIME DISTRICT

CRIME DISTRICT

Rate:

Category: Documentary  


   00:00   01:00   02:00   03:00   04:00   05:00   06:00   07:00   08:00   09:00   10:00   11:00   12:00   13:00   14:00   15:00   16:00   17:00   18:00   19:00   20:00   21:00   22:00   23:00

Verdict

00:35-01:24

En avril 2010, Martine Méhault, 52 ans, est jugée par la cour d'assises de Périgueux pour tentative de meurtre. En 2007, après une dispute, Michel Tabanoux, avait laissé sa concubine Martine Méhault sur la route, à quinze kilomètres de leur domicile. Ereintée par une marche de trois heures, Martine avait tiré à la carabine sur Michel, le blessant au thorax.

00:35-01:24 Verdict

En avril 2010, Martine Méhault, 52 ans, est jugée par la cour d'assises de Périgueux pour tentative de meurtre. En 2007, après une dispute, Michel Tabanoux, avait laissé sa concubine Martine Méhault sur la route, à quinze kilomètres de leur domicile. Ereintée par une marche de trois heures, Martine avait tiré à la carabine sur Michel, le blessant au thorax.

Affaires classées

01:25-02:14

Le 19 mars 1998, Akira Ojima, 57 ans, architecte japonais, est retrouvé mort dans le congélateur d'un pavillon de Nanterre. La victime a été tuée d'une balle dans la nuque. Les policiers découvrent que le soir de sa disparition, Ojima avait rendez-vous avec l'un de ses clients, Yuki Nakamura. Le lendemain, sa soeur reçoit une étrange lettre qui mène les policiers sur la piste d'un kidnapping. Au cours de l'enquête, ils découvre qu'Ojima aurait escroqué l'une de ses clientes, Ayuko Umeda. Peu de temps après, grâce au témoignage de Mr. Nakamura, la police identifie les instigateurs de l'enlèvement. Il s'agit de deux personnes inconnues des services de police.

01:25-02:14 Affaires classées

Le 19 mars 1998, Akira Ojima, 57 ans, architecte japonais, est retrouvé mort dans le congélateur d'un pavillon de Nanterre. La victime a été tuée d'une balle dans la nuque. Les policiers découvrent que le soir de sa disparition, Ojima avait rendez-vous avec l'un de ses clients, Yuki Nakamura. Le lendemain, sa soeur reçoit une étrange lettre qui mène les policiers sur la piste d'un kidnapping. Au cours de l'enquête, ils découvre qu'Ojima aurait escroqué l'une de ses clientes, Ayuko Umeda. Peu de temps après, grâce au témoignage de Mr. Nakamura, la police identifie les instigateurs de l'enlèvement. Il s'agit de deux personnes inconnues des services de police.

Verdict

02:15-03:04

Dans la nuit du 21 au 22 septembre 1997, les pompiers sont appelés au domicile de Jacqueline et Gérard Ponthieux, propriétaires du bar PMU le "Sulky", à Nogent-sur-Oise. Ils découvrent, allongé sur son lit, le corps de Gérard Ponthieux, le visage marqué par de violents coups à l'arme blanche. Selon sa femme, le couple vient d'être victime d'un cambriolage, mais elle n'a pu distinguer le visage du voleur, qui a pris la fuite. Mais rapidement, les enquêteurs désignent l'épouse de la victime comme suspect numéro un. Elle est alors inculpée pour complicité d'assassinat.

02:15-03:04 Verdict

Dans la nuit du 21 au 22 septembre 1997, les pompiers sont appelés au domicile de Jacqueline et Gérard Ponthieux, propriétaires du bar PMU le "Sulky", à Nogent-sur-Oise. Ils découvrent, allongé sur son lit, le corps de Gérard Ponthieux, le visage marqué par de violents coups à l'arme blanche. Selon sa femme, le couple vient d'être victime d'un cambriolage, mais elle n'a pu distinguer le visage du voleur, qui a pris la fuite. Mais rapidement, les enquêteurs désignent l'épouse de la victime comme suspect numéro un. Elle est alors inculpée pour complicité d'assassinat.

Section 13

03:05-03:59

Le 29 Juin 2009, à Nancy, un double meurtre est perpétré dans une rue du centre-ville sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré ou que le meurtrier ait utilisé une arme blanche. Mieux, une caméra de surveillance a enregistré les meurtres, montrant la présence d'un homme en noir capable d'exécuter ses victimes d'un simple geste de la main. Suite à ce double meurtre survenu à Nancy, une unité spécialisée d'enquêteurs de la gendarmerie est dépêchée sur place.

03:05-03:59 Section 13

Le 29 Juin 2009, à Nancy, un double meurtre est perpétré dans une rue du centre-ville sans qu'aucun coup de feu n'ait été tiré ou que le meurtrier ait utilisé une arme blanche. Mieux, une caméra de surveillance a enregistré les meurtres, montrant la présence d'un homme en noir capable d'exécuter ses victimes d'un simple geste de la main. Suite à ce double meurtre survenu à Nancy, une unité spécialisée d'enquêteurs de la gendarmerie est dépêchée sur place.

Section 13

04:00-04:54

Juillet 2003. Un avion de ligne en provenance d'Ajaccio se pose en catastrophe sur l'aéroport d'Auxerre. A son bord : 127 passagers, quatre hôtesses, le copilote et le commandant de bord, qui a lancé un SOS, 25 minutes avant de s'être posé. Des individus, qui pourraient être des terroristes, s'en prennent violemment aux passagers. Le commandant a verrouillé sa porte, les quatre hôtesses et le copilote restés à l'arrière de l'appareil ne répondent pas à ses appels. La Section 13 et le journaliste Michel Rosemary arrivent très tôt sur les lieux...

04:00-04:54 Section 13

Juillet 2003. Un avion de ligne en provenance d'Ajaccio se pose en catastrophe sur l'aéroport d'Auxerre. A son bord : 127 passagers, quatre hôtesses, le copilote et le commandant de bord, qui a lancé un SOS, 25 minutes avant de s'être posé. Des individus, qui pourraient être des terroristes, s'en prennent violemment aux passagers. Le commandant a verrouillé sa porte, les quatre hôtesses et le copilote restés à l'arrière de l'appareil ne répondent pas à ses appels. La Section 13 et le journaliste Michel Rosemary arrivent très tôt sur les lieux...

Section 13

04:55-05:38

Dans les Ardennes françaises, la route départementale 7, particulièrement embrumée, est régulièrement le théâtre d'accidents mortels. Au poins que les habitants d'un village voisin pensent que ce tronçon est maudit. La Section 13, appelée à intervenir, rencontre des survivants d'accidents graves, mais aussi des témoins de phénomènes étranges survenus sur cette fameuse route «maudite»...

04:55-05:38 Section 13

Dans les Ardennes françaises, la route départementale 7, particulièrement embrumée, est régulièrement le théâtre d'accidents mortels. Au poins que les habitants d'un village voisin pensent que ce tronçon est maudit. La Section 13, appelée à intervenir, rencontre des survivants d'accidents graves, mais aussi des témoins de phénomènes étranges survenus sur cette fameuse route «maudite»...

Affaires classées

05:39-06:29

Le 19 mars 1998, Akira Ojima, 57 ans, architecte japonais, est retrouvé mort dans le congélateur d'un pavillon de Nanterre. La victime a été tuée d'une balle dans la nuque. Les policiers découvrent que le soir de sa disparition, Ojima avait rendez-vous avec l'un de ses clients, Yuki Nakamura. Le lendemain, sa soeur reçoit une étrange lettre qui mène les policiers sur la piste d'un kidnapping. Au cours de l'enquête, ils découvre qu'Ojima aurait escroqué l'une de ses clientes, Ayuko Umeda. Peu de temps après, grâce au témoignage de Mr. Nakamura, la police identifie les instigateurs de l'enlèvement. Il s'agit de deux personnes inconnues des services de police.

05:39-06:29 Affaires classées

Le 19 mars 1998, Akira Ojima, 57 ans, architecte japonais, est retrouvé mort dans le congélateur d'un pavillon de Nanterre. La victime a été tuée d'une balle dans la nuque. Les policiers découvrent que le soir de sa disparition, Ojima avait rendez-vous avec l'un de ses clients, Yuki Nakamura. Le lendemain, sa soeur reçoit une étrange lettre qui mène les policiers sur la piste d'un kidnapping. Au cours de l'enquête, ils découvre qu'Ojima aurait escroqué l'une de ses clientes, Ayuko Umeda. Peu de temps après, grâce au témoignage de Mr. Nakamura, la police identifie les instigateurs de l'enlèvement. Il s'agit de deux personnes inconnues des services de police.

Section 13

06:30-07:20

Janvier 2008, Loïc Ballencourt se présente dans les locaux de la section 13 à Paris. Il dit être niçois et avoir vu en rêve des crimes qui vont se réaliser. Après un terrible accident, cet homme a vécu une expérience de mort imminente. Il fait depuis des cauchemars prémonitoires. Voyant, medium ou assassin, la Section 13 s'interroge. Les policiers peuvent-ils accorder du crédit à ce témoignage ? Doivent-ils au contraire porter leurs soupçons sur lui dans des affaires non résolues ?...

06:30-07:20 Section 13

Janvier 2008, Loïc Ballencourt se présente dans les locaux de la section 13 à Paris. Il dit être niçois et avoir vu en rêve des crimes qui vont se réaliser. Après un terrible accident, cet homme a vécu une expérience de mort imminente. Il fait depuis des cauchemars prémonitoires. Voyant, medium ou assassin, la Section 13 s'interroge. Les policiers peuvent-ils accorder du crédit à ce témoignage ? Doivent-ils au contraire porter leurs soupçons sur lui dans des affaires non résolues ?...

Verdict

07:21-08:12

Le 27 mars 2008, à 2 heures du matin, à la suite d'un appel aux services de secours, une patrouille de police se rend au domicile de William Chevrel, un plombier de Saint-Raphaël, dans le Var. Dans la maison, les policiers découvrent le corps sans vie de Brigitte, son épouse, gisant sur le lit conjugal. Le médecin urgentiste rédige alors un certificat de décès mentionnant la présence sur la victime de traces de coups récentes et plus anciennes. William Chevrel est mis en examen pour coups mortels aggravés et immédiatement écroué. Renvoyé devant la cour d'assises du Var, il encourt une peine de vingt années de réclusion criminelle.

07:21-08:12 Verdict

Le 27 mars 2008, à 2 heures du matin, à la suite d'un appel aux services de secours, une patrouille de police se rend au domicile de William Chevrel, un plombier de Saint-Raphaël, dans le Var. Dans la maison, les policiers découvrent le corps sans vie de Brigitte, son épouse, gisant sur le lit conjugal. Le médecin urgentiste rédige alors un certificat de décès mentionnant la présence sur la victime de traces de coups récentes et plus anciennes. William Chevrel est mis en examen pour coups mortels aggravés et immédiatement écroué. Renvoyé devant la cour d'assises du Var, il encourt une peine de vingt années de réclusion criminelle.

Face au crime

08:13-08:58

En juillet 2012, Yvette Julien, 90 ans, est retrouvée ensanglantée et agonisante sur le carrelage de sa cuisine, dans sa maison de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Les gendarmes font appel à une profileuse pour retrouver l'assassin. Ils s'intéressent aussi au neveu de la vieille dame, Maurice Boiteux. Mais celui qui tient un garage dans l'est de la France, à des centaines de kilomètres des lieux du crime, était adoré de « Tata Yvette ».

08:13-08:58 Face au crime

En juillet 2012, Yvette Julien, 90 ans, est retrouvée ensanglantée et agonisante sur le carrelage de sa cuisine, dans sa maison de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Les gendarmes font appel à une profileuse pour retrouver l'assassin. Ils s'intéressent aussi au neveu de la vieille dame, Maurice Boiteux. Mais celui qui tient un garage dans l'est de la France, à des centaines de kilomètres des lieux du crime, était adoré de « Tata Yvette ».

Face au crime

08:59-09:44

En février 2016, Jessy Travaglini est jugée aux assises du Vaucluse. Elle risque la perpétuité pour avoir étranglé Eloïse Bagnolini, la femme de son amant. L'accusée entretenait en effet une liaison avec Alain, le compagnon de sa victime, qui était l'un de ses supérieurs. Jessy explique que le jour du crime, le 11 octobre 2013, elle s'est rendue chez la compagne de son amant parce que cette dernière était au courant de la relation adultère. Et la rencontre aurait dégénéré. Mais pour l'accusation, il s'agit d'un crime prémédité...

08:59-09:44 Face au crime

En février 2016, Jessy Travaglini est jugée aux assises du Vaucluse. Elle risque la perpétuité pour avoir étranglé Eloïse Bagnolini, la femme de son amant. L'accusée entretenait en effet une liaison avec Alain, le compagnon de sa victime, qui était l'un de ses supérieurs. Jessy explique que le jour du crime, le 11 octobre 2013, elle s'est rendue chez la compagne de son amant parce que cette dernière était au courant de la relation adultère. Et la rencontre aurait dégénéré. Mais pour l'accusation, il s'agit d'un crime prémédité...

Drôles de suspects

09:45-10:32

Une femme affirme que deux hommes masqués sont entrés chez elle, l'ont dévalisée avant de tuer son mari ; pourtant, la police ne la croit pas.

09:45-10:32 Drôles de suspects

Une femme affirme que deux hommes masqués sont entrés chez elle, l'ont dévalisée avant de tuer son mari ; pourtant, la police ne la croit pas.

Drôles de suspects

10:33-11:20

Dans la nuit du 20 juin 1997, la vie de Jan Scott bascule dans l'horreur ; elle est agressée chez elle tandis qu'Henry, son compagnon, a déjà succombé aux coups.

10:33-11:20 Drôles de suspects

Dans la nuit du 20 juin 1997, la vie de Jan Scott bascule dans l'horreur ; elle est agressée chez elle tandis qu'Henry, son compagnon, a déjà succombé aux coups.

48 heures pour un crime

11:21-12:03

Lorsqu'un crime est commis, les policiers s'attellent tout de suite à la tâche. En effet, plus le temps passe et moins ils ont de chance de résoudre l'affaire. En général, tous s'accordent autour du délai de 48 heures, une réalité statistique incontournable. Passé cette période critique, la plupart de leurs indices aura disparu et leur coupable se sera évanoui dans la nature.

11:21-12:03 48 heures pour un crime

Lorsqu'un crime est commis, les policiers s'attellent tout de suite à la tâche. En effet, plus le temps passe et moins ils ont de chance de résoudre l'affaire. En général, tous s'accordent autour du délai de 48 heures, une réalité statistique incontournable. Passé cette période critique, la plupart de leurs indices aura disparu et leur coupable se sera évanoui dans la nature.

48 heures pour un crime

12:04-12:45

A Miami, un homme a été abattu dans sa voiture. La clé de l'enquête pourrait bien résider dans le téléphone portable du défunt, volé peu après le meurtre. A Memphis, les policiers croient tenir le coupable d'un meurtre quand l'affaire connaît un revirement inattendu.

12:04-12:45 48 heures pour un crime

A Miami, un homme a été abattu dans sa voiture. La clé de l'enquête pourrait bien résider dans le téléphone portable du défunt, volé peu après le meurtre. A Memphis, les policiers croient tenir le coupable d'un meurtre quand l'affaire connaît un revirement inattendu.

Chéri je t'ai menti

12:46-13:27

Inspirée d'histoires vraies, cette série documentaire scénarisée plonge dans les secrets les plus profonds des familles, entre adultère et trahisons.

12:46-13:27 Chéri je t'ai menti

Inspirée d'histoires vraies, cette série documentaire scénarisée plonge dans les secrets les plus profonds des familles, entre adultère et trahisons.

Pourquoi j'ai épousé ce c...?

13:28-13:49

Après son divorce, Judith Mawson rencontre l'amour en la personne de Gary Ridgway, un homme charmant qu'elle épouse en 1988. En 2001, ce mari idéal est arrêté, accusé d'être le fameux tueur de la Green River. En 2003, à son procès, il plaide coupable pour 48 meurtres de femmes.

13:28-13:49 Pourquoi j'ai épousé ce c...?

Après son divorce, Judith Mawson rencontre l'amour en la personne de Gary Ridgway, un homme charmant qu'elle épouse en 1988. En 2001, ce mari idéal est arrêté, accusé d'être le fameux tueur de la Green River. En 2003, à son procès, il plaide coupable pour 48 meurtres de femmes.

Pourquoi j'ai épousé ce c...?

13:50-14:11

Quand Linda Bergstrom rencontre James, elle le trouve charmant et poli. Devenu son époux, il dévoilera finalement son côté violent et sera arrêté par la police pour une agression. La malheureuse Linda devra bientôt se rendre à l'évidence : son mari a agressé une trentaine de femmes dans tout Houston.

13:50-14:11 Pourquoi j'ai épousé ce c...?

Quand Linda Bergstrom rencontre James, elle le trouve charmant et poli. Devenu son époux, il dévoilera finalement son côté violent et sera arrêté par la police pour une agression. La malheureuse Linda devra bientôt se rendre à l'évidence : son mari a agressé une trentaine de femmes dans tout Houston.

Les infiltrés

14:12-14:33

L'agent du FBI Mike McCommas est chargé d'infiltrer les Arizona Patriots, un groupe de suprématistes blancs. Il lui faut alors huit mois pour gagner leur confiance.

14:12-14:33 Les infiltrés

L'agent du FBI Mike McCommas est chargé d'infiltrer les Arizona Patriots, un groupe de suprématistes blancs. Il lui faut alors huit mois pour gagner leur confiance.

Les infiltrés

14:34-14:54

Bob Cerrone, détective indépendant, est chargé par une compagnie d'assurance d'enquêter sur une série de fraudes. On lui demande ainsi de couler un bateau ou de brûler une maison.

14:34-14:54 Les infiltrés

Bob Cerrone, détective indépendant, est chargé par une compagnie d'assurance d'enquêter sur une série de fraudes. On lui demande ainsi de couler un bateau ou de brûler une maison.

Les infiltrés

14:55-15:16

Joe Padilla infiltre un gang de trafiquants de drogues qui sévissent au coeur des Montagnes Rocheuses. Parviendra-t-il à faire tomber ces criminels et à stopper leur trafic ?

14:55-15:16 Les infiltrés

Joe Padilla infiltre un gang de trafiquants de drogues qui sévissent au coeur des Montagnes Rocheuses. Parviendra-t-il à faire tomber ces criminels et à stopper leur trafic ?

Les infiltrés

15:17-15:38

Jeff Heath, agent de patrouille de la police des autoroutes du Missouri, infiltre le monde brutal des combats illégaux de chiens. Comment sauver les bêtes ?

15:17-15:38 Les infiltrés

Jeff Heath, agent de patrouille de la police des autoroutes du Missouri, infiltre le monde brutal des combats illégaux de chiens. Comment sauver les bêtes ?

Face au crime

15:39-16:24

En juillet 2012, Yvette Julien, 90 ans, est retrouvée ensanglantée et agonisante sur le carrelage de sa cuisine, dans sa maison de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Les gendarmes font appel à une profileuse pour retrouver l'assassin. Ils s'intéressent aussi au neveu de la vieille dame, Maurice Boiteux. Mais celui qui tient un garage dans l'est de la France, à des centaines de kilomètres des lieux du crime, était adoré de « Tata Yvette ».

15:39-16:24 Face au crime

En juillet 2012, Yvette Julien, 90 ans, est retrouvée ensanglantée et agonisante sur le carrelage de sa cuisine, dans sa maison de Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire). Les gendarmes font appel à une profileuse pour retrouver l'assassin. Ils s'intéressent aussi au neveu de la vieille dame, Maurice Boiteux. Mais celui qui tient un garage dans l'est de la France, à des centaines de kilomètres des lieux du crime, était adoré de « Tata Yvette ».

Face au crime

16:25-17:14

En février 2016, Jessy Travaglini est jugée aux assises du Vaucluse. Elle risque la perpétuité pour avoir étranglé Eloïse Bagnolini, la femme de son amant. L'accusée entretenait en effet une liaison avec Alain, le compagnon de sa victime, qui était l'un de ses supérieurs. Jessy explique que le jour du crime, le 11 octobre 2013, elle s'est rendue chez la compagne de son amant parce que cette dernière était au courant de la relation adultère. Et la rencontre aurait dégénéré. Mais pour l'accusation, il s'agit d'un crime prémédité...

16:25-17:14 Face au crime

En février 2016, Jessy Travaglini est jugée aux assises du Vaucluse. Elle risque la perpétuité pour avoir étranglé Eloïse Bagnolini, la femme de son amant. L'accusée entretenait en effet une liaison avec Alain, le compagnon de sa victime, qui était l'un de ses supérieurs. Jessy explique que le jour du crime, le 11 octobre 2013, elle s'est rendue chez la compagne de son amant parce que cette dernière était au courant de la relation adultère. Et la rencontre aurait dégénéré. Mais pour l'accusation, il s'agit d'un crime prémédité...

48 heures pour un crime

17:15-17:59

Lorsqu'un crime est commis, les policiers s'attellent tout de suite à la tâche. En effet, plus le temps passe et moins ils ont de chance de résoudre l'affaire. En général, tous s'accordent autour du délai de 48 heures, une réalité statistique incontournable. Passé cette période critique, la plupart de leurs indices aura disparu et leur coupable se sera évanoui dans la nature.

17:15-17:59 48 heures pour un crime

Lorsqu'un crime est commis, les policiers s'attellent tout de suite à la tâche. En effet, plus le temps passe et moins ils ont de chance de résoudre l'affaire. En général, tous s'accordent autour du délai de 48 heures, une réalité statistique incontournable. Passé cette période critique, la plupart de leurs indices aura disparu et leur coupable se sera évanoui dans la nature.

48 heures pour un crime

18:00-18:49

Tous les policiers s'accordent sur ce point : si un crime n'est pas résolu au bout de 48 heures, il reste peu de chance de retrouver le coupable.

18:00-18:49 48 heures pour un crime

Tous les policiers s'accordent sur ce point : si un crime n'est pas résolu au bout de 48 heures, il reste peu de chance de retrouver le coupable.

Drôles de suspects

18:50-19:39

Les enquêtes criminelles peuvent devenir un vrai défi pour les policiers lorsque les principaux suspects ont la particularité d'avoir un profil inhabituel.

18:50-19:39 Drôles de suspects

Les enquêtes criminelles peuvent devenir un vrai défi pour les policiers lorsque les principaux suspects ont la particularité d'avoir un profil inhabituel.

Les enquêtes impossibles

19:40-20:34

Un florilège d'histoires vraies, racontées par Pierre Bellemare. Les unes sont pathétiques et cruelles, d'autres, plus légères, peuvent faire sourire, mais relatent des faits divers parfaitement authentiques. Dans la plupart des cas, les faits étranges dont parle la presse trouvent un dénouement tragique ou heureux, attendu ou surprenant. Ils reflètent les passions contradictoires qui animent l'âme humaine. Pourtant, des énigmes échappent à l'entendement ou à la perspicacité des enquêteurs. Ce sont les plus fascinantes. Car, en préservant leurs secrets, elles alimentent fantasmes et imagination. Remarquable conteur de l'étrange, Pierre Bellemare conserve à ces récits leur part de mystère et aime y distiller une bonne dose de suspense.

19:40-20:34 Les enquêtes impossibles

Un florilège d'histoires vraies, racontées par Pierre Bellemare. Les unes sont pathétiques et cruelles, d'autres, plus légères, peuvent faire sourire, mais relatent des faits divers parfaitement authentiques. Dans la plupart des cas, les faits étranges dont parle la presse trouvent un dénouement tragique ou heureux, attendu ou surprenant. Ils reflètent les passions contradictoires qui animent l'âme humaine. Pourtant, des énigmes échappent à l'entendement ou à la perspicacité des enquêteurs. Ce sont les plus fascinantes. Car, en préservant leurs secrets, elles alimentent fantasmes et imagination. Remarquable conteur de l'étrange, Pierre Bellemare conserve à ces récits leur part de mystère et aime y distiller une bonne dose de suspense.

Les enquêtes impossibles

20:35-21:19

Un florilège d'histoires vraies. Les unes sont pathétiques et cruelles, d'autres, plus légères, peuvent faire sourire, mais relatent des faits divers parfaitement authentiques. Dans la plupart des cas, les faits étranges dont parle la presse trouvent un dénouement tragique ou heureux, attendu ou surprenant. Ils reflètent les passions contradictoires qui animent l'âme humaine. Pourtant, des énigmes échappent à l'entendement ou à la perspicacité des enquêteurs. Ce sont les plus fascinantes. Car, en préservant leurs secrets, elles alimentent fantasmes et imagination.

20:35-21:19 Les enquêtes impossibles

Un florilège d'histoires vraies. Les unes sont pathétiques et cruelles, d'autres, plus légères, peuvent faire sourire, mais relatent des faits divers parfaitement authentiques. Dans la plupart des cas, les faits étranges dont parle la presse trouvent un dénouement tragique ou heureux, attendu ou surprenant. Ils reflètent les passions contradictoires qui animent l'âme humaine. Pourtant, des énigmes échappent à l'entendement ou à la perspicacité des enquêteurs. Ce sont les plus fascinantes. Car, en préservant leurs secrets, elles alimentent fantasmes et imagination.

Section 13

21:20-22:09

A Massy-Palaiseau, en région parisienne, des cris effroyables et des bruits sourds réveillent plusieurs voisins de la famille Brudons, qui vivent dans la résidence des Chênes. Chez les Brudons, un drame se joue, au cours duquel des innocents vont perdre la vie. Rapidement, la Section 13 est chargée de mener l'enquête sur ce qui ressemble à une séance de spiritisme qui aurait mal tourné. Pour autant, cette thèse suffit-elle à expliquer qu'une famille entière se soit défenestrée ?...

21:20-22:09 Section 13

A Massy-Palaiseau, en région parisienne, des cris effroyables et des bruits sourds réveillent plusieurs voisins de la famille Brudons, qui vivent dans la résidence des Chênes. Chez les Brudons, un drame se joue, au cours duquel des innocents vont perdre la vie. Rapidement, la Section 13 est chargée de mener l'enquête sur ce qui ressemble à une séance de spiritisme qui aurait mal tourné. Pour autant, cette thèse suffit-elle à expliquer qu'une famille entière se soit défenestrée ?...

Section 13

22:10-22:59

Vendredi 28 juin 2001, dans le village de Louvry, dans la Creuse, un drame vient de se produire. Le corps sans vie du prêtre du village vient d'être découvert dans son église, tué de plusieurs coups de couteau. Ses mains et ses pieds transpercés rappelent les stigmates du Christ. L'église est entièrement profanée avec des signes sataniques. Face à l'ampleur de l'affaire et son côté pour le moins étrange, la Section 13 est mandatée pour mener une enquête sur fond d'exorcisme...

22:10-22:59 Section 13

Vendredi 28 juin 2001, dans le village de Louvry, dans la Creuse, un drame vient de se produire. Le corps sans vie du prêtre du village vient d'être découvert dans son église, tué de plusieurs coups de couteau. Ses mains et ses pieds transpercés rappelent les stigmates du Christ. L'église est entièrement profanée avec des signes sataniques. Face à l'ampleur de l'affaire et son côté pour le moins étrange, la Section 13 est mandatée pour mener une enquête sur fond d'exorcisme...

I Survived

23:00-23:44

Des catastrophes aériennes, des attaques d'animaux, des tornades, des enlèvements : autant d'évènements inhabituels racontés par les rescapés eux-mêmes.

23:00-23:44 I Survived

Des catastrophes aériennes, des attaques d'animaux, des tornades, des enlèvements : autant d'évènements inhabituels racontés par les rescapés eux-mêmes.

23:45-00:34 Verdict

Dans la nuit du 4 au 5 juin 2007, dans la commune de Givors, dans le département du Rhône, Gaëlle Ciottoli étrangle et poignarde son fils de deux ans, Tom. Quelques heures auparavant, elle avait tenté de tuer également ses deux filles. Retour sur le procès de Gaëlle Ciottoli qui s'est ouvert le 7 décembre 2009 devant la cour d'assises de Lyon.

Don't have an account? Sign up